Location meublée herault

Saint-Nazaire, la cathédrale gothique du Biterois.

Perchée sur son éperon rocheux, dominant la vallée de l’Orb et le canal du midi, la cathédrale Saint-Nazaire de Béziers revêt des allures de forteresse. L’histoire de ce monument emblématique de la sous-préfecture de l’Hérault s’est écrite au fil des siècles, du XIIIe au XVe, voire au début du XXe siècle pour ses cloches.

Deux siècles de construction pour la cathédrale St Nazaire.

Elle débute par une tragédie, l’incendie et la destruction de l’église romane alors siège épiscopal, le 22 juillet 1209 lors du Sac de Béziers, événement de la croisade des Albigeois contre les cathares. C’est à cette église romane, elle-même bâtie à l’emplacement d’un temple romain, qu’a succédé la cathédrale Saint-Nazaire. Son édification a débuté dès la fin du XIIIe siècle avec la réparation de la nef et la construction d’une imposante tour carrée de 48 mètres de haut, pour s’achever 200 ans plus tard par la partie supérieure de l’édifice. La cathédrale a par la suite été restaurée au XIXe siècle,

Le chœur, les chapelles latérales, le cloître et la façade occidentale datent pour leur part du XIVe siècle. La chapelle dédiée aux saints Nazaire et Celse et ordonnée par l’évêque Guillaume de Montjoie en 1444 est elle devenue sacristie. Au XVIIe siècle, un linteau en bois rappelant le martyre de ces saints a été installé, surmontant l’actuelle porte d’entrée.

Cathédrale Saint-Nazaire de Béziers

Un édifice religieux de style gothique.

Haut lieu du tourisme à Béziers, la cathédrale Saint-Nazaire est un monument bâti dans le style gothique méridional présentant quelles intéressantes particularités. Le visiteur peut ainsi admirer de l’extérieur la rosace de 10 mètres de diamètre ornant la façade, les gargouilles ou encore les grilles de ferronnerie ornant les vitraux.

A l’intérieur, subsistent quelques vestiges de l’église incendiée, des colonnes et chapiteaux. La hauteur de la voûte de la nef, qui s’élève jusqu’à 32 mètres, est de nature à en impressionner plus. A son extrémité, le grand orgue est, pour son buffet, l’œuvre du sculpteur Guillaume Martois au XVIIe, alors que la partie instrumentale, ses 45 jeux et ses 59 rangs, est l’œuvre de la famille flamande Puget et date de la seconde partie du XIXe. Restauré en 1993, il est l’une des sept merveilles organistiques de l’Hérault.

Quant aux cloches, elles sont au nombre de six. La plus ancienne date de 1788 et est venue se loger dans un campanile en fer forgé. Ce bourdon de quatre tonnes en fait l’une des plus grosses cloches de la région du Languedoc Roussillon. Les cinq autres sont volantes et ont fondues entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe.

A côté de la cathédrale, le cloître présente de belles sculptures du XIVe siècle et une collection lapidaire de statues. Il fait bon, aussi, se promener dans le jardin de l’évêché, où le regard domine toute la plaine de l’Orb et peut se porter jusqu’à la chaîne des Pyrénées.

Classée dès 1840 à l’inventaire des Monuments historiques, la cathédrale Saint-Nazaire de Béziers se visite toute l’année, de 9h à 12h et de 14h30 à 17h en hiver, de 9h à 17h30 en période estivale.