Location meublée herault

Site archéologique de l'Oppidum d'Ensérune à 20 minutes du gite.

A quelques kilomètres de la ville de Béziers, le site archéologique de l'Oppidum d'Ensérune est classé Monument National. Il s'agissait de l'un des plus importants villages gaulois du Midi méditerranéen. Installé sur sa colline, il a gardé les traces de son passé, reconnaissables à travers les objets découverts lors des fouilles et les vestiges de maisons. Oppidum d'Ensérune est devenu un musée de céramiques et de poteries. La colline rocheuse de l'Oppidum d'Ensérune a été habitée à partir du VIème siècle avant JC. A cette époque, elle était au carrefour de plusieurs voies maritimes et terrestres. Cette occupation des terres d'Ensérune est subdivisée en trois phases bien distinctes.

Oppidum d'enserune

La première phase de l'occupation des terres d'Ensérune était entre le VIème et le Vème siècle avant JC. Les habitants de cette ère étaient des agriculteurs, des pêcheurs, et des chasseurs qui vivaient dans des petites cabanes en torchis et pisé. 

La seconde phase de l'occupation commençait à la fin du Vème siècle avant JC et s'est achevée au IIIème siècle avant JC. La population était composée de gens d'origine ibérique et celtique. Ces peuples ont bâti les nécropoles situées dans le sud de la Gaule (dont la plus grande de toutes). Ces derniers ont eu des échanges commerciaux avec les peuples méditerranéens, les vestiges dégotés sur le site ont confirmé la véracité de cette relation.

La troisième et dernière phase de l'occupation de l'Oppidum d'Ensérune débutait à la fin du IIIème siècle avant JC et se terminait à la fin du Ier siècle avant JC. A cette époque, le lieu était habité par les Romains. Progressivement, ces gens ont migré vers la plaine et se sont installés dans des villas. La paix véhiculée par la civilisation romaine et la nouvelle économie de cet ère ont facilité l'installation des Romains sur la plaine. Les terres d'Ensérune ont été abandonnées et ont été découvertes après les fouilles.

La majorité des objets trouvés, témoignant de l'existence et de l'occupation des diverses civilisations, ont été trouvés durant les fouilles de 1915 à 1967. Des tessons de céramique font partie des objets trouvés durant ces recherches. Leur étude a permis de constater le mélange des populations et des civilisations. Désormais, Oppidum d'Ensérune est devenu un véritable musée qui expose les vestiges naturels trouvés lors des recherches. La visite sur ce site permet de découvrir une histoire enrichissante et passionnante.

L'étang asséché de Montady

Etang de Montady

Cependant ce n'est pas tout, elle permet également d'avoir une vue panoramique sur l'étang asséché de Montady Colombiers et le paysage environnant. L'ancien étang de Montady est désormais cultivé en secteur, comme un soleil vert, et ce depuis le XIIIème siècle. De là-haut sur la colline d'Oppidum d'Ensérune, la vue sur cette partie du lac asséché est époustouflante.

Le tunnel du Malpas

Pour descendre sur le versant, les visiteurs doivent passer par le tunnel du Malpas. Le tunnel du Malpas n'est pas un quelconque passage. Ce tunnel de 170 mètres est le premier qui a été creusé pour un canal. Ce long tunnel a été creusé dans la montagne d'Ensérune et traverse les grès sableux afin de faire passer le canal du midi à cet endroit. Il est l'œuvre de Pierre Paul Riquet qui décéda quelques temps après sa création, c'est-à-dire le 1er octobre 1680. Un risque d'effondrement a été encouru durant la période hivernale de 1679-1680. Ce chantier fait l'objet d'une légende qui disait que les jeunes matelots qui y passent pour la première fois doivent faire des offrandes de victuailles à l'ermite habitant la voûte.

Ce lieu regorge d'endroits intéressants à voir, il y a aussi la cave du Domaine du Soustres qui mérite un détour. Des foudres de chênes de plusieurs centaines d'années sont entretenus dans ces caves, c'est très rare et c'est vraiment à voir.